Skip links

TARIFICATION DES CLASSES PRAMA ET STRATÉGIES POUR LES DISTINGUER

Cédric Febvre,directeur des ventes mondiales pour PAVIGYM, traite régulièrement avec plus d’une centaine de Studios PRAMA à travers le monde. Nous avons demandé à Cédric de nous faire part de ses réflexions concernant la tarification des classes PRAMA et les stratégies pour les distinguer.

PRAMA STRATEGIES

Il nous a donné 3 points à prendre en compte pour commencer la discussion.

LA PREMIERE QUESTION À POSER EST LA SUIVANTE : COMMENT ENVISAGEZ-VOUS D’ÉTENDRE VOTRE OFFRE FITNESS ?

« Envisagez-vous une opération PRAMA autonome pour réaliser une diversification commerciale, ou un nouveau concept de studio ou la création d’un club-dans-un-club ? Cette réflexion constituera toujours le point de départ de notre discussion avec vous. Notre équipe peut ensuite vous conseiller sur les modèles de meilleures pratiques à travers le monde, avant d’entrer dans les détails : l’offre PRAMA devrait-elle faire l’objet d’un abonnement à tarif unique, être intégrée à des abonnements existants ou être proposée en option moyennant un supplément ?

SAISISSEZ DÈS LE PREMIER JOUR LES OPPORTUNITÉS SECONDAIRES POUR GÉNÉRER DES PROFITS.

« Les gens comprennent très bien le modèle commercial d’entraînement en petit groupe. Par exemple, 15 personnes payant 20 € = 300 €. Bien souvent, les opportunités liées aux compétitions en club, aux entraînements personnels et aux fêtes d’anniversaire ne sont pas assez vite considérées. Nous sommes toujours désireux d’envisager cela dès le début pour maximiser le rendement, en particulier pour générer des revenus pendant les périodes plus calmes dans les clubs. »

INSPIREZ-VOUS DES CLUBS DANS LE MONDE DÈS LE DÉPART.

Fit360 est une installation autonome à Cairns, en Australie. Cairns est une petite ville et ce centre génère d’excellents revenus grâce à son studio.

L’équipe a choisi de se concentrer sur de nombreux groupes cibles différents, et pas seulement quelques-uns, et a totalement innové. Elle ne cherche pas à faire concurrence sur les segments déjà saturés, et cible notamment les nouvelles recrues dans le monde du fitness. Les offres promotionnelles sont ciblées aussi de cette façon, avec notamment des collaborations sportives et scolaires. Ce que j’aime, c’est leur flexibilité en termes de prix, y compris un barème complet pour les chômeurs. C’est une excellente façon d’attirer l’attention des nouveaux publics.

OPS, à Hong Kong, a adopté un modèle de club-dans-un-club, accueillant des jeux PAVIGYM avec des groupes de jeunes, des ateliers réguliers de fitness et des cours, y compris une session mixte (par ex : PRAMA avec TRX). Traditionnellement, OPS, cible les amateurs de conditionnement physique. J’ai assisté à une classe, et je peux vous assurer que cela n’avait rien de facile ! Leur objectif est d’utiliser le système pour améliorer l’expérience de toutes les classes existantes. Les membres paient par classe et au fur et à mesure.

Asphalt Green, NYC, applique également un modèle sans abonnement. Le centre a suivi les règles à la lettre en prenant en compte le contexte local. Il a pris le contrôle. Les résultats ont été incroyables et l’excitation générée auprès de chaque type de groupe d’utilisateurs est exceptionnelle [écoutez Jenn Coccia, directeur de Fitness chez AG6, ici].

 

Return to top of page