Skip links

Le phénomène HIIT et le lancement de PRAMA ENERGY

Brian Cochrane, propriétaire de 1SIX8 à Dubaï, nous parle du phénomène grandissant de l’entraînement fractionné à haute intensité (HIIT), des façons de le rendre agréable et d’utiliser le programme PRAMA ENERGY pour obtenir des résultats pour les membres de votre club.

De temps en temps, une nouveauté capte l’attention de la communauté mondiale du fitness (pensez à l’aérobic, au Spinning, au CrossFit) et sous son influence, le monde entier change sa façon de structurer l’entraînement.Cela peut être bon, mauvais ou à la mode, mais il y a toujours là-derrière quelque chose de très intéressant que nous ne pouvons pas ignorer.

À l’heure actuelle, on dirait que c’est le tour à l’entraînement par intervalles de haute intensité (ou HIIT). Fondamentalement, le HIIT se caractérise par de très courtes périodes d’effort intense alternées de périodes de récupération de faible intensité (ou de repos complet). Pour le HIIT, vous pouvez utiliser n’importe quel équipement de salle de gym (voire aucun !), ce qui est probablement l’une des raisons pour lesquelles ce mode d’entraînement est devenu si tendance. Autre raison pouvant expliquer sa popularité, le HIIT est très efficace en termes de temps investi car la plupart des séances d’entraînement HIIT ne durent que 20 à 45 minutes.

Cependant, la raison la plus importante pour laquelle le HIIT est devenu un si grand HIT (beau jeu de mot, non ?) est probablement la multitude d’avantages qui peuvent être obtenus grâce à ce mode d’entraînement, notamment : perte de poids rapide, efficacité cardiovasculaire accrue, tonification musculaire, anti-vieillissement et accélération de la combustion des calories après l’entraînement.

Cela paraît simple, non ? Eh bien, comme pour tout, il y a une contrepartie.L’élément clé du HIIT, c’est l’intensité.Chaque effort doit être réalisé avec une certaine intensité afin de garantir les fabuleux résultats possibles de ce type d’entraînement. L’intensité requise est généralement considérée comme égale à 80 % ou plus. Cela peut correspondre à 80 % de votre répétition maximum, 80 % de votre fréquence cardiaque maximale, 80 % de votre effort maximum pour une tâche donnée, etc. Cette intensité peut être incroyablement difficile à atteindre à plusieurs reprises pour la plupart des amateurs de fitness, de sorte qu’il est extrêmement important qu’un repos adéquat soit programmé entre les périodes d’effort. Les phases de récupération doivent être effectuées à 50 % d’intensité ou moins, tout en sachant que le repos complet est l’idéal.

Le deuxième facteur le plus important à prendre en compte est la longueur des intervalles et leur nombre. La plupart des intervalles d’entraînement HIIT durent entre 30 et 90 secondes, avec des périodes de récupération de la même durée, un peu plus courtes ou parfois plus longues. C’est ce qu’on appelle le rapport effort/repos qui ressemble généralement à ceci :1/1, 1/2, 2/1, etc. Le nombre d’intervalles peut varier grandement en fonction du type d’exercice et du niveau de capacité/forme physique du consommateur.En général, la plupart des sessions HIIT comprennent entre 5 et 20 intervalles.

L’entraînement HIIT étant très éprouvant, il devrait donc être limité à un maximum de 3 à 4 fois par semaine et devrait faire partie d’un programme d’entraînement équilibré.

Maintenant, je sais ce que vous pensez… Tout cela semble très scientifique et très précis, n’est-ce pas ? Eh bien, vous avez raison ! C’est l’un des principaux inconvénients du HIIT qui n’est, par nature, pas synonyme de FUN ou de plaisir et attire, par conséquent, peu de consommateurs de fitness.

Alors, comment rendre un entraînement HIIT agréable ?

Pas besoin de souffrir tout seul pendant un entraînement HIIT !Il a été démontré qu’un entraînement en groupe améliore l’adhésion aux exercices, intensifie les résultats par le biais de la compétition et/ou de l’interaction, et renforce l’inclusion sociale et la confiance – voir plus bas. L’entraînement en groupe peut prendre de nombreuses formes et peut être la meilleure façon de réaliser des entraînements HIIT mémorables que les participants apprécieront tout en restant axés sur les résultats.

Alors, la marche à suivre ? L’un des moyens les plus simples de rendre une session HIIT agréable est d’ajouter un élément de compétition (amicale). Cela peut être contre d’autres participants du cours, contre soi-même, ou en donnant des objectifs spécifiques.

Par exemple, pour définir un objectif permettant aux adhérents de se mesurer à eux-mêmes, déterminez la durée d’un exercice (par ex. 60 secondes) et établissez un objectif avec un nombre minimum de répétitions à effectuer dans le laps de temps donné. Cette astuce simple permet deux choses très importantes :

1. Cela donne aux participants un objectif tangible à atteindre ou à dépasser.
2. Par défaut, ils s’efforceront plus car ils ont un objectif et augmenteront donc leur intensité (avec un peu de chance au-delà des 80 % tant rêvés).

Lorsque vous donnez les mêmes instructions à un groupe, en ajoutant par exemple « voyons qui peut faire le plus de répétitions…», la plupart des gens essaiera d’obtenir le meilleur score du groupe et l’interaction et la compétition s’intensifieront donc naturellement. Ceci aide beaucoup à rendre les sessions plus agréables et interactives.

Vous vous souvenez de la cour de récréation de votre enfance où tout tournait autour du jeu ? La marelle, le football, la course, la corde à sauter, la lutte, etc. Et bien, ces mêmes pulsions existent toujours en nous à l’âge adulte, donc une excellente façon de créer des sessions HIIT intéressantes est d’inclure des jeux. Ce désir primitif de jouer peut donner lieu à une expérience extrêmement agréable chez les adhérents. Par conséquent, ces derniers ne réalisent pas qu’ils « s’entraînent » car ils sont concentrés sur l’aspect ludique.Le défi à relever lorsque l’on inclut des jeux dans un entraînement HIIT est de s’assurer qu’ils respectent les critères HIIT définis ci-dessus pour satisfaire les attentes des participants.

Quand on y pense, les jeux ne sont qu’une autre forme de compétition plus primitive, mais la différence est que les jeux font TOUJOURS sourire les gens, alors que « l’exercice »… euh… pas vraiment !.

https://www.pavigym.com/fr/blog/avoir-des-habitudes-sportives-permet-aux-enfants-de-mieux-gerer-le-stress-quand-ils-grandissent/

Ce type d’entraînement HIIT est en train de faire son apparition un peu partout dans le monde et PAVIGYM est une entreprise qui fait un travail phénoménal pour capturer ce marché. Leur expérience fitness immersive, baptisée PRAMA, propose des marquages au sol innovants, dont certains sont interactifs et sensibles au toucher… Qui veut jouer ? La pièce est équipée de lumières interactives qui changent de couleur sur demande et la musique peut être programmée en fonction du type d’entraînement. Les mouvements à effectuer sont projetés sur des écrans autour de la salle afin que les participants puissent voir la démonstration avant de commencer. Il existe également une fonctionnalité permettant d’afficher la fréquence cardiaque de tous les participants sur un écran géant afin de s’assurer qu’ils atteignent l’intensité appropriée.Les instructeurs programment simplement le rapport effort/repos, choisissent les exercices et sélectionnent la musique pour que la technologie de pointe fasse le reste. Ensuite ? Push Play ! Une grande partie de la bibliothèque d’exercices, qui en compte plus de 600 et ne cesse de croître, peut être exécutée sous forme de jeux et/ou de compétitions entre participants.

Répondez à la demande de sessions HIIT grâce à cette dernière séance d’entraînement du programme ENERGY de PRAMA.

Tiré de la campagne PRAMA #THEGAME…

Return to top of page